Histoire

 

 

 

VIEUX CHOEUR

 

Gerbert d'Aurillac a été abbé du monastère de S. Colombano à Bobbio autour de l'an milles et a devenu Pape sous le nom de Silvestre II.

 

Studieux d'astronomie, de mathématiques et de philosophie mais même de musique, Gerbert fut l'inventeur de l'organe à vapeur.

C'est pour cela que Don Michele Tosi, fondateur du choeur dans l'annee 1967, a voulu honorer ce personnage en appelant le choeur avec le nom de Gerberto.

La première exécution publique de la chorale a été 23/11/1967.

Le chœur Gerberto de Bobbio se reconstitue au mois de novembre 1998 merci à un constant engagement d'ex choristes et du jeune maître de musique Edo Mazzoni.

 

Le répertoire affronté par les 30 éléments comprend chants traditionnels de la montagne, du folklore international et chansons d'auteurs modernes élaborées de nouveau et harmonisés du maître qui veut orienter le chœur vers un genre qui puisse impliquer des diverses générations, même aussi les plus jeunes.

 

Jusqu'aujourd'hui le chœur peut compter entre ses expériences plus significatives, la partecipation à deux importants concerts à Ybbs (Autriche) ville jumelé avec Bobbio (Juin 2001, Novembre 2002 et Septembre 2004).

 

Le Chœur Gerberto a était, en outre, entre les protagonistes du film de court métrage intitulé "Le Maître de Chœr" (titre original: Il Maestro di Coro) tourné du réalisateur Marco Bellocchio dans sa ville de naissance (Bobbio justement) à l'intérieur de l'exposition "Faire cinéma" et projeté à la "Tourin Film Festival 2001".

 

Il organise les revues chorales "Salut, ma montagne" (Salve o mia Montagna), "Chœurs dans le cloître" (Cori nel Chiostro) et "Concert de S. Stefano". En plus il participe à diverses manifestations et concerts en Italie et à l'étranger.

 

En Aout 2004 il a produit son premier audio-cd intitulé "Voci Suoni Poesie".

 

 

Inglese

 

Tedesco

 

Francese